Participation du public

Le droit est voté par nos élus. Toutefois, la Charte constitutionnelle de l’environnement exige aussi, désormais, que toute personne puisse participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une influence sur l’environnement. C’est une chance puisque ça permet d’impliquer tout le monde dans les choix qui impacteront nos enfants. Ça contribue à la mobilisation de tous pour la préservation de notre patrimoine naturel. Toutefois, les administrations ne disposent pas d’outil de référence, de standard permettant de leur donner du recul sur la légitimité participative de leurs textes.

Nous avons touché cet exercice du doigt lors de notre vie professionnelle précédente. Depuis, nous nous sommes davantage formées à l’animation, à la médiation, à la démocratie participative, à la gouvernance territoriale et à la participation du public dans le champ environnemental. Nous étudions actuellement ce sujet sous l’angle de l’amélioration de l’effectivité des normes environnementales locales.

Nos actions dans ce domaine visent à accompagnerles administrations dans la préparation, la mise en œuvre et les restitutions de la participation du public aux décisions environnementales.